Archive for the '–LIFE IN CHINA' Category

L’histoire du Nouvel An Chinois
Chinese New Year – The Story

Voici une petite vidéo à laquelle je n’ai absolument pas participé mais que j’aimerais partager avec vous. Enfin si, j’y participe en quelque sorte : c’est mon chéri qui l’a faite !
C’est un petit montage sympathique d’interviews réalisées dans la rue au gré du bon vouloir des passants : Quand on leur demande de raconter pourquoi on fête le nouvel an chinois, ils ont tous la même histoire en tête. Je vous propose de l’écouter. (Mettez le son !)

Here is a video I wanted to show you. I didn’t do anything about it except dating its director / editor :)
It is a nice editing made in the street : They asked to people how did chinese new year begin ? And everybody have the same story in mind…

Pour ceux qui ne parlent ni anglais, ni chinois voici la traduction :

D’où vient le nouvel an chinois ?

Selon les chinois Han, il n’y a qu’une seule légende…
Qui est…
On m’a raconté une histoire quand j’étais petite…
Je me souviens…
C’était à l’époque des dynasties en Chine
Il yavait un animal mythique appelé « Nian » (année en chinois)
Il tuait les villageois
Il aspirait les victimes de l’intérieur
Les villageois étaient effrayés
Il y a eu un homme sage
Qui savait que « Nian » avait peur de la couleur rouge
Et de tout ce qui brillait
Alors les villageois
Ont fait défiler des papiers rouges sur lesquels le mot « bonheur » était écrit
Et mis de la poudre à canon dans des bambous, ce qui a donné les pétards
Quand « Nian » est arrivé, les villageois ont allumé les pétards
PAN PAN PAN, le bruit était très fort
Il y avait du bruit et de la couleur
Et tout le monde se rassembla pour effrayer « Nian » en faisant le plus de bruit
Et lentement tout ceci s’est transformé
En « Nian » (l’année) qui passe…

Fuck, je ne connais pas l’histoire !
Ahahahah !

Couleur d’Automne

L’autre jour en regardant par la fenêtre, j’ai été frappée par le changement de couleur du grand arbre qui surplombe la petite cour du rez de chaussée. Il était devenu flamboyant et ses couleurs ocres brillaient dans la lumière du soleil. C’était beau.
Mais une petite chose m’inquiète : est-ce moi qui regarde rarement par la fenêtre ou est-ce l’hiver qui arrive trop vite ?

Un aprés midi à Fuxing Parc

Quand je vais à Fuxing Parc, j’y vais avec mon appareil photo. Dans ce grand parc en plein milieu de Shanghai des familles font un pique-nique, des amis jouent au frisbee, un vieil homme fait du diabolo, des enfants font un concours de bulles de savon, des photographes amateurs viennent mitrailler tout ça, un monsieur fait voler son cerf volant… Il y a mille et une petites scénettes touchantes. Si on s’enfonce un peu plus loin dans le parc, on entend de la musique et on découvre une salle de bal en plein air : des couples de petits vieux dansent sous les arbres. Il y a ceux qui font tourner leur partenaires sûrs d’eux et ceux qui se reposent assis par terre en regardant les autres, je trouve ça charmant.
Pourquoi ne voit-on pas des couples de petits vieux danser aux Buttes Chaumont ?

 

 

Des fleurs, encore des fleurs

Je sais, un mois sans ptite lu, sans nouvelle, sans rien…
Pour me faire pardonner, je vais vous offrir des fleurs :) Toutes les fleurs de ma terrasse en photo. Trop cool la meuf !!! Je sais, je sais… Parce que ceux qui me connaissent savent que je raffole des fleurs et des plantes et qu’avec le beau temps qui revient c’est vraiment l’occasion d’en acheter presque TOUS les jours et jardiner au soleil. Pour le coup j’ai ruiné ma manucure !
Bon et dés que j’ai un peu moins de taf, je vous fais une petite lu. Si si ça devrait arriver, j’ai un esclave stagiaire qui arrive demain ! Youpi !
Allez plein de bisous et bonne soirée ou semaine !



Voir la suite>>>

Week end à Zhujiajiao 朱家角镇 (suite)

Aujourd’hui je suis allée au photomarket récupérer mon 2e film fait a Zhujiajiao. Rien de nouveau à vrai dire, encore des canaux, des lampions, des bateaux et des petits ponts, mais quelque chose d’étrange : cette couleur rouge qui ressort sur les photos… J’avoue ne pas comprendre ce qui s’est passé… Mais bon, ça fait partie des aléas de l’argentique et des surprises qu’il réserve. Un sépia involontaire, pourquoi pas après tout.


Voir les photos>>>

Week end à Zhujiajiao 朱家角镇

Voilà un mois que je suis rentrée  de vacances et j’ai déjà envie de repartir quelque part.
Même pas au chaud, juste partir de Shanghai. Son hiver qui persiste, son froid qui glace les os et ce temps déprime qui rend la ville moche et triste nous ont poussé à une heure d’ici, dans la petite ville d’eau qu’est Zhujiajiao. C’est tout petit et on en a rapidement découvert tous les recoins à pied mais on est quand même restés dormir une nuit dans un hôtel charmant aux allures de refuge pour routards.
Détente, repose et balade étaient au programme de ces 2 jours et ça fait du bien !

On en a profité pour faire le plein d’images et il y avait de quoi faire : retour de la pêche, fabrication de Zhonjzi 粽子, chiens en cage (pas pour les manger je vous rassure), stand de dumpling de riz gluant  puants, viande de poulet séchée ou encore  vendeuses de poissons rouges criant aux touristes « fish, fish, fish »  afin de leur vendre 2 malheureux poissons à libérer sous le pont fangsheng 放生 (relâcher) pour les repêcher et les revendre à nouveaux…  Pas étonnant que les poissons aient plus l’air de flotter que de nager.
De quoi ressortir le Yashica qui a boudé à Noël :)


Voir la suite>>>

Les chinoises et la mode #1

S’il y a une chose qui me manque de Paris, c’est bien le bon goût des parisiennes : les petites tenues fashion où toute l’attention est portée sur L’accessoire mode, Le superbe sac à main, Les dernières derby ultra chic… bref un mélange de raffinement et d’élégance qui donne à une tenue simple toute son originalité.
Gni ? On a dit raffinement et élégance… Aie aie, en Chine c’est dur ça. Déjà passe 10 min dans la rue sans entendre un raclement de gorge. Bon mais ça c’est un détail. Parlons mode. Sans faire de généralité bien sûr HEIN, mais la chinoise ou plus précisément la Shanghaienne qui s’habille, c’est la cata assurée.

Serait-ce le retournement de situation après le communisme où ils se sont coltinés tous la même tenu grâce à Mao ? C’est sympa le col Mao mais tous les jours perso ça me gonflerait. Donc c’est peut être une bonne raison, mais ça n’excuse pas tout ! J’ai vu des choses impardonnables !
Maintenant, elles mélangent tout : les matières (elles kiffent le tule), les couleurs (on peut aller jusqu’à 10 couleurs différentes dans la même tenue), les imprimés (léopard + liberty + carreau…), les styles. Il faut du flashy, du court, du moulant, du talon haut, même si on ne sait pas marcher avec, du sac Gucci même si c’est du fake… bref ça donne un style immonde… improbable : on a le choix entre la pute qui a l’air de partir en boite à 8h du mat et la bouseuse qui a mis sa doudoune rose PQ par dessus un T-shirt Mickey.
Bien sûr,  je n’ai pas pu m’empêcher de dessiner tout ça :


Voir la suite >>>

J’ai trouvé l’appartement de mes rêves…

La dernière fois je vous promettais des photos de mon appartement lorsque j’aurais emménagé. C’est chose faite : Un samedi entier à entasser les cartons de l’appartement de Xujiahui pour les déballer dans un autre à Wuyuan lu dans la concession française. Après 4 heures de rangement et de mise au point du style, « Je prends les tiroirs du haut toi ceux du bas », « Où est-ce qu’on met la corbeille à linge ? » ou encore « Dans quel placard range-t-on les verres ? » on se sent à la maison. Notre nouveau « chez-nous » est situé en plein cœur de Shanghai, dans le joli quartier de la concession.
J’arrête de parler, voici quelques photos :

Premier  petit déjeuner ensoleillé, avec des vrais croissants et pain au chocolat (il faut habiter la concession française pour en avoir !)

Lire la suite >>>

Clichés dans le nord de Shanghai

Quelques photos faites un week-end où on est allé trainer dans les petites rues au nord de Shanghai.
Là bas, on vit dans la rue. C’est plus spacieux. Et plus lumineux.
Le linge sèche suspendue au bambou des fenêtres, on se lave les cheveux sur le trottoir, les oiseaux chantent en cage, on mange des jiaozi et des nouilles dans des gargotes qui puent.
C’est bordélique, bruyant mais j’aime, ça fait des jolies photos. Même si elles sont un peu floues.
Les gens nous dévisagent, intrigués par nos appareils et par les dreads de baby, un monsieur raconte en riant que lui aussi il avait un yashica quand il était jeune.
Je me demande ce qu’il en a fait.


Voir les autres photos >>>

Une histoire de lunette

Ouais je sais ça fait 150 ans que j’ai rien posté et c’est une honte. Promis lundi y a une nouvelle petite Lu. Promis.
En attendant, je vais vous parler d’un truc incroyable. Mes lunettes ! Ouais je sais, c’est fou et là vous n’avez qu’une envie c’est lire la suite. Attendez, ça vient…


Lire la suite >>>





lucie-guyard.com le blog
by wordpress