Le geste écolo N°11 de LaPtiteLu

1 février 2018 at 15 h 30 min

By

Pour ce 11e geste écolo, j’ai décidé d’aborder enfin le sujet épineux de la viande.

Chaque année c’est 56 MILLIARDS d’animaux qui sont abattus dans des conditions déplorables pour satisfaire notre addiction à la viande. La demande est si excessive, qu’elle engendre une série de catastrophes : scandales sanitaires, dégradation écologiques, maladies humaines liées à un excès de protéines et de graisses animales. Et, bien sûr, grande souffrance des animaux, maltraités sans répit de leur naissance à leur mort.

L’élevage contribue plus au changement climatique que toutes les voitures, les avions et les autobus du monde réunis, et 75% des terres agricoles sont dédiées au fourrage pour les animaux d’élevage.

Nous ne sommes pas tous obligés de devenir végétariens du jour au lendemain, mais selon les experts, de tout ce que nous pouvons faire pour éviter une catastrophe planétaire, réduire notre consommation de viande est l’option la plus efficace.

Voilà 5 ans que je ne mange plus de viande. J’ai une alimentation saine et équilibrée, je ne suis jamais malade, je n’ai pas de carence et j’ai la satisfaction de ne pas contribuer à la souffrance animale et de faire un geste pour la planète. Et pour moi, ça a bien meilleur goût qu’un steak.

Alors ? Impossible pour toi ? Prêt à essayer ? Ou déjà végétarien ?

Comments

7 Comments

  1. D'encre et de sel / 1 février 2018 at 17 h 52 min
    Perso, ça fait un moment que je suis dans la phase « réduire » ♥
  2. llalie / 2 février 2018 at 3 h 40 min
    Déjà végétarienne, j’essaie le végétalisme ces derniers mois mais j’ai encore du mal à arrêter le fromage, du coup le compromis pour le moment c’est : végétalien en semaine et végétarien le week-end. La difficulté, c’est de se composer une base de recettes végétaliennes simples et bonnes et de réapprendre complètement à cuisiner. Finalement devenir végétarien c’est plutôt simple, on peut continuer à faire plus ou moins les mêmes plats qu’avants, tartes, quiches, cakes salés, pizzas, lasagnes, gratins, le tout avec des légumes ! Mais quand on supprime les œufs, la crème et le fromage, on repart à zéro et on trouve nettement moins de plats préparés en cas de grosse flemme de cuisiner ! Moi qui n’aime pas trop faire la popotte et qui me trouve en plein milieu de la cambrousse provinciale, j’ai parfois du mal à trouver les produits et à savoir quoi en faire. Du coup, mes plats sont loin de satisfaire mes papilles pour l’instant et c’est surtout des combles-besoins. Mais je n’abandonne pas ! 😀
  3. Ornella / 2 février 2018 at 7 h 39 min
    Viande et poissons. Les océans sont en souffrance, en détresse et proches de la fin. :/
  4. LaPtiteLu / 2 février 2018 at 10 h 17 min
    C’est déjà très bien. ! Prochaine étape : Arrêter la viande ?

    Je te comprends. Il faut complètement réapprendre à cuisiner. Perso, j’ai arrêté de cuisiner français. Sauf les gateaux dans lesquels c’est assez facile de remplacer les oeufs. Mais les quiches et autre plats à base de crème, j’ai laissé tomber. Je cuisine asiatique: indien, thai… je fais beaucoup de soupes, de curry… et j’adore ça. Comme toi, je le fais par étape : 2 repas vegan par jour. Et parfois, surtout si je sors avec des amis, je mange végétarien. Socialement, ce n’est pas toujours évident.
    N’abandonne pas en tout cas ! Les habitudes se prendront doucement 🙂

    oui, j’ai arrêté le poisson aussi mais je n’ai pas voulu effrayer dans mon geste écolo 😉 Step by step.

  5. Kajana / 2 février 2018 at 16 h 31 min
    Hello la Ptite Lu !
    Superbe post comme d’habitude.
    J’avais réduit ma consommation de viande l’année dernière. Mais avec ma dernière grossesse, j’ai dû en remanger car j’avais beaucoup de carence. Là, j’aimerai reprendre mais comme j’allaite j’ai peur de retomber en carence !
    Ca va se refaire petit à petit.
    Mais pas évident à l’époque car mon mari et notre fils mangent de la viande. Donc c’était presque double boulot quand je cuisinais.
  6. LaPtiteLu / 2 février 2018 at 16 h 42 min
    mince, tu as des carences en quoi ? fer ? vitamine B12 ? Moi je mange énormément de lentilles, pois chiche, épinard, kale, graines, noix, tofu… pour compenser. Quand on supprime la viande il faut remplacer par autre chose du coup et cuisiner différemment. C’est pas évident de cuisiner 2 plats. Moi à la maison, c’est toujours végétarien et si mon copain veut manger de la viande, soit il cuisine pour lui, soit il en prend au resto quand on sort. Je ne pourrai plus cuisiner de la viande. L’odeur a fini par me dégouter ^^
    En tout cas, félicitation pour ton 2eme, je ne savais pas 🙂
  7. Kajana / 2 février 2018 at 17 h 12 min
    Merci ! Oui un beau petit Luke né en fin d’année 🙂
    Je ne me sentais pas bien de manière générale, tension basse, nausée et étourdissement. Dès que j’ai repris la viande, ça allait mieux. Du coup, je continue. Mais j’aimerai vraiment réduire. C’est juste de nouvelles habitudes à reprendre et une autre façon de cuisiner.

Comments are closed.