By

Chez nous, c’est l’homme, asiatique donc, qui s’occupe de la cuisson du riz. Car on n’a pas peur des clichés et comme la pauvre petite Française que je suis a toujours été habituée à faire cuire son riz dans de minuscules sachets en plastique individuels ne sait ni doser, ni cuire le riz…

En France, il faut dire qu’on est plus “pâtes » que “riz ».

Je te rassure, depuis, j’ai fait quelques progrès. Et puis, ça m’arrange bien qu’il s’y colle 😉

Et chez toi, le riz, on le cuit comment ?

Bon lundi !

Tags:

Comments

5 Comments

  1. A. / 5 février 2018 at 17 h 12 min
    Une tasse de riz pour une tasse et demi d’eau. Gros bouillons et couvercle entrouvert. Dès que ça bout, couvercle fermé et feu moyen jusqu’à quasi-évaporation de l’eau (entre 10 et 13 minutes selon le riz), puis laisser reposer au moins 10 minutes couvercle toujours fermé.
    Le basmati ou le thaï peut se faire revenir avec un peu de beurre ou d’huile avant d’ajouter l’eau, mais dans ce cas on zappe la phase gros bouillon.
    Le riz rond doit être bien nettoyé pour retirer l’amidon (l’eau doit être claire… ou quasi-claire).
  2. Lauriane / 5 février 2018 at 20 h 01 min
    Ah, j’ai épousé un réunionnais, pour lui aussi le riz c’est sacré ! C’est clair qu’il s’en souvient encore, de la première fois où je lui ai fait du riz en sachet… Depuis j’ai progressé, et on le fait au rice cooker, donc je n’ai pas d’excuse pour qu’il s’en charge…
  3. Ornella / 6 février 2018 at 6 h 27 min
    AAAAH excellent, merci pour ces petites vignettes !
  4. Florelle / 7 février 2018 at 5 h 30 min
    Mon copain est d’origine viet, généralement c’est lui qui fait le riz, sauf que…. sans autocuiseur il sait pas faire ahah ! En revanche, question risotto, mes origines italiennes prennent le dessus et là c’est moi la chef 😉
  5. Amandine / Drawings and things / 18 février 2018 at 21 h 26 min
    Je ne suis pas très riz !
    Mais en général, c’est moi qui le prépare parce que mon copain le surcuit tout le temps !

Comments are closed.